// Projet du tunnel de Rosshäusern / CH

Phase de planification terminée / Préparation du travail en cours / Démarrage des travaux principaux en juillet 2017

Le nouveau tunnel à double voie de Rosshäusern sera construit sur la ligne Berne-Neuchâtel. Cette extension fait partie du projet des raccordements LGV, destinés à assurer une meilleure liaison de la Suisse au réseau européen de lignes à grande vitesse. Ce tunnel de 2 km permettra de réduire la durée du trajet Berne-Paris.

Le gros-œuvre du tunnel de Rosshäusern est actuellement en bonne voie, les travaux de bétonnage étant déjà achevés sur la moitié de la longueur du tunnel. La construction de l’issue de secours et des deux portails se déroule parallèlement. L’ensemble de l’ouvrage sera confié au consortium ARGE RS Rosshäuserntunnel en juillet 2017. Représentant un consortium interne du groupe Rhomberg Sersa Rail Group, ARGE RS Rosshäuserntunnel est chargé de la pose de l’ensemble des équipements techniques ferroviaires. De l’achèvement du gros-œuvre à la « remise des clés », le tunnel de Rosshäusern permet au groupe Rhomberg Sersa Rail Group d’exploiter pleinement ses compétences en tant que fournisseur complet des équipements techniques ferroviaires.

Le plan d’exécution fut validé dans les délais prévus en septembre 2016 par le maître d’ouvrage, l’entreprise BLS Netz AG. Le projet « Tunnel de Rosshäusern » entra ainsi dans une nouvelle phase – la préparation du travail fut lancée, les matériaux furent commandés et les sous-traitants furent chargés des tâches prévues. Les installations du chantier sont actuellement en cours, de sorte que le consortium ARGE RS Rosshäuserntunnel puisse s’installer dans ses bureaux de Rosshäusern en mai 2017. Les premiers travaux préliminaires et des réceptions suivront au cours du même mois.

Les travaux principaux démarreront à la prise en charge du tunnel, le 3 juillet 2017. Basé sur une variante d’entreprise, l’ordre des travaux prévoit la réalisation préalable de tous les locaux techniques, avant la pose de la voie sur ballast en novembre. Les travaux finaux suivront en février 2018, de sorte que la phase de construction puisse être achevée fin mars 2018. Les mois suivants seront consacrés aux validations et essais, pour que le nouveau tunnel de Rosshäusern puisse entrer en service à l’automne 2018.

Faits et chiffres du tunnel de Rosshäusern

Durée des travaux :Juillet 2017 à mars 2018
Prestations :Planification et mise en œuvre dans les domaines de la coordination et de la logistique, voie (ballast), installation de sécurité, alimentation électrique de la voie, installations de basse tension, télécommunication, climatisation et ventilation ainsi que l’aménagement intérieur
Entreprises impliquées dans le consortium ARGE RS Rosshäuserntunnel du groupe RSRG :Rhomberg Bahntechnik GmbH
Sersa Group AG (Schweiz)
Sersa Maschineller Gleisbau AG
Sersa Technik AG

 

 

 

16/03/2017